Scorbut ou hypovitaminose C du cobaye

 

 


 Le scorbut, appelé aussi carence en vitamine C ou Hypovitaminose C est dû à une déficience enzymatique (oxydase L gluconolactone) .
Le Cobaye (et aussi  le Chinchilla, les primates et donc l'homme) ne peuvent pas, du fait de cette absence enzymatique, fabriquer de la vitamine C (acide ascorbique).
De plus le stockage de cette vitamine dans les tissus est faible. Aucune réserve n'est constituée et la carence peut donc s'installer rapidement.

Il est donc essentiel que cette vitamine soit présente dans l'alimentation du cobaye  ou apportée quotidiennement dans l'eau de boisson.  

Sans vitamine C la synthèse du collagène est impossible. Or le collagène est indispensable à la bonne qualité des vaisseaux sanguins, des ligaments articulaires et des ligaments alvéolo-dentaires.

Les animaux carencés (la carence peut survenir après seulement 15 jours d'absence totale d'apport en vitamine C) présentent alors des difficultés locomotrices ( impossibilité de déplacement  évoquant une paralysie) , des douleurs dentaires avec possibles déchaussements ou des difficultés à ouvrir la bouche.


 


Une léthargie, une anorexie, des inflammations des pattes, des écoulements oculaires ou des selles molles peuvent aussi se manifester. La carence peut conduire en l'absence de correction à des troubles très graves et la mort peut même survenir en 3 ou 4 semaines.

Les aliments du commerces sont généralement enrichis en vitamine C . Toutefois cette vitamine supporte très mal la chaleur et en fonction des conditions de stockage des aliments lors des transports ou en animalerie (entreposage dans des hangards surchauffés l'été), la teneur en vitamine C  annoncée par le fabricant peut être insuffisante voire totalement nulle.
Cette vitamine supporte également mal l'eau de javel, aussi est-il conseillé de la donner dans une eau de source plutôt que l'eau du robinet généralement un peu chlorée.
La vitamine C supporte également mal la lumière et sa teneur peut être aussi altérée lorsqu'elle est additionnée à l'eau de boisson dans des biberons translucides.

Le régime alimentaire du cobaye est herbivore (donc priorité au foin de bonne qualité) mais il est possible et important de le compléter par des apports de fruits et de légumes réguliers. Si votre animal l'accepte, le chou cru est une source de vitamine C très importante. Ainsi quelques morceaux de feuille de chou, une à deux fois par semaine peuvent limiter  l'apparition de cette carence et des troubles qui en découlent.

Mais le moyen le plus sur est l'apport quotidien de vitamine C dans l'eau de boisson (60 mg/kg/j pour un jeune et 20 mg/kg/j pour un adulte)

 

 

 

Actualités