Je viens d'acquérir un lapin

 

 

 

Je viens d’acquérir un lapin

Marche à suivre.

  

 


 


 Attention ! de nombreux individus sont porteurs de parasites ou de champignons.

Les parasites sont transmissibles  aux autres animaux de la maison  (rongeurs, chats, chiens) voire à l’homme et les champignons peuvent être facilement transmis aux personnes, en particulier les enfants, qui manipulent régulièrement le nouvel arrivant.

Des précautions simples sont à prendre. Bains d’antimycosiques, traitement antiparasitaire appropriés (attention ceux utilisés chez le chat et le chien sont parfois toxiques) permettront d’éviter la contamination humaine et les soins qui en découleront.

 

Important ! Depuis ces dernières années une maladie propre au lapin, potentiellement transmissible aux sujets humains fragiles (ex : immunodéprimés) est signalée. Un traitement préventif, simple, peu coûteux peut être aussi mis en place contre l’encephalitzoon.

 

Votre vétérinaire connaît ces pathologies et il saura vous conseiller.

 

Vous souhaitez le garder longtemps, en pleine forme, sans gros soucis de santé ?

L’hygiène de vie et l’alimentation sont à peaufiner. Mal conseillé vous risquez de faire des erreurs aux lourdes conséquences.

La qualité des aliments, leur nature sont importantes.

Où mettre la cage ? Peut-il sortir ? Seul ? sous surveillance ? dans l’appartement, Dans le jardin ?  Peut-il manger tous les végétaux ? certains sont-ils toxiques ?

 

Votre vétérinaire connaît ces règles bases essentielles  à sa bonne santé.

 

Vous souhaitez le protéger ? Des vaccins sont disponibles.

Réalisés une fois par an ils protègeront votre animal de compagnie contre des maladies graves, souvent mortelles.

 

 

Vous venez d’acquérir un jeune lapin ?

Une visite chez un vétérinaire s’impose !


 

 

 

Actualités